Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/10419/226634
Authors: 
Konkobo, Hermann M.
Sawadogo, Issaka
Year of Publication: 
2020
Series/Report no.: 
GLOCON Country Report No. 5
Abstract: 
Le Burkina Faso des années 2000 a connu un véritable boom du secteur minier, aussi bien dans l'exploitation industrielle que celle artisanale. L'orpaillage traditionnelle présente une caractéristique clé de l'exploitation de l'or au Burkina Faso. Malgré ses effets environnementaux et sociaux indésirables, l'orpaillage constitue une source de revenue et de développement importante en milieu rural. En 2017, l'Agence Nationale d'Encadrement de l'Exploitation Minière Artisanale et Semi-mécanisée (ANEEMAS) a été suscitée comme nouvelle structure par l'Etat du Burkina Faso et ses partenaires pour promouvoir la formalisation de l'exploitation artisanale. Cependant, elle rencontre aussi des réactions et sentiments ambivalents du côté des acteurs de l'exploitation minière artisanale. C'est dans ce contexte qu'intervient la présente étude par la description du secteur, des acteurs de la chaîne opératoire de l'exploitation artisanale et leur vécu quotidien. Elle présente, en outre, une analyse de la politique d'encadrement de l'exploitation minière artisanale à travers l'ANEEMAS, la perception des acteurs impliqués dans la chaîne opératoire sur le terrain et propose des amélioraitions d'accompagnement des mineur.euse.s.
Abstract (Translated): 
Burkina Faso has experienced a veritable boom in the industrial and artisanal mining sector since the 2000s. Artisinal and small-scale mining (ASM) is a key feature of gold mining in Burkina Faso. Despite the negative environmental and social impacts, ASM represents a key source of income and contributes significantly to the development in rural areas. In 2017, the National Agency for the Management of Artisanal and Semi-Mecanical Mining (Agence Nationale d'Encadrement de l'Exploitation Minière Artisanale et Semi-mécanisée, ANEEMAS) was established by the Burkinabe state in order to create a new structure promoting the formalisation of artisanal mining. However, ANEEMAS also encounters ambivalent reactions and feelings on the part of actors in artisanal mining. The study presents an analysis of the sector, the actors in the production chain in ASM and the working conditions on ASM sites. Furthermore, it analyses the political framework for ASM provided by ANEEMAS as well as the perception of the actors involved in the production chain on the ground, and suggests an improved support of artisanal miners.
Persistent Identifier of the first edition: 
Document Type: 
Research Report

Files in This Item:
File
Size





Items in EconStor are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.