Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/10419/129679
Authors: 
Mendes, Rhys R.
Year of Publication: 
2014
Series/Report no.: 
Bank of Canada Discussion Paper 2014-5
Abstract: 
A measure of the neutral policy interest rate can be used to gauge the stance of monetary policy. We define the neutral rate as the real policy rate consistent with output at its potential level and inflation equal to target after the effects of all cyclical shocks have dissipated. This is a medium-to longer-run concept of the neutral rate. Under this definition, the neutral rate in Canada is determined by the longer-run forces that influence savings and investment in both the Canadian and global economies. Structural forces have likely reduced the neutral rate by more than a percentage point since the mid-2000s. The Bank's estimates of the real neutral policy rate currently stand in the 1 to 2 per cent range, or 3 to 4 per cent in nominal terms. The current gap between the policy rate and the neutral rate reflects policy stimulus in response to significant excess supply and in the face of continuing headwinds. As long as these headwinds persist, a policy rate below neutral will be required to maintain inflation sustainably at target.
Abstract (Translated): 
Il est possible d’évaluer l’orientation de la politique monétaire en utilisant une estimation du taux directeur neutre. Le taux neutre désigne le taux directeur réel compatible avec la production lorsque celle-ci se trouve à son niveau potentiel et que l’inflation a atteint la cible, une fois passés les effets de tous les chocs cycliques. Il s’agit d’une conception à moyen et long terme du taux neutre. Sous cette forme, le taux neutre au Canada est déterminé par des forces à long terme qui influencent l’épargne et l’investissement dans l’économie canadienne comme à l’échelle internationale. Ces facteurs structurels ont fait vraisemblablement baisser le taux neutre de plus d’un point de pourcentage depuis le milieu des années 2000. La Banque estime que la fourchette actuelle du taux directeur neutre va de 1 % à 2 % en valeur réelle (ou de 3 % à 4 % en valeur nominale). L’écart actuel entre le taux directeur et le taux neutre traduit l’incidence de la détente monétaire imprimée en réaction à une offre excédentaire substantielle et face à des vents contraires persistants. Tant que dureront ces vents, le taux directeur devra être établi au-dessous du taux neutre afin que l’inflation reste au niveau cible.
Subjects: 
Interest rates
Transmission of monetary policy
Taux d’intérêt
Transmission de la politique monétaire
JEL: 
E40
E42
E43
E50
E52
E58
Document Type: 
Working Paper
Appears in Collections:

Files in This Item:
File
Size
530.34 kB





Items in EconStor are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.