Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/10419/129677
Authors: 
Poloz, Stephen S.
Year of Publication: 
2014
Series/Report no.: 
Bank of Canada Discussion Paper 2014-6
Abstract: 
This paper discusses how central banking is evolving in light of recent experience, with particular emphasis on the incorporation of uncertainty into policy decision-making. The sort of post-crisis uncertainty that central banks are dealing with today is more profound than that which is typically subjected to rigorous analysis and does not lend itself easily to formal modelling. As a practical matter, the policy-maker is dependent on macro models to develop a coherent monetary policy plan, and this burden of coherence means that fundamental uncertainty must be incorporated explicitly into the policy formulation process. As suggested here, doing so transforms policy formulation from an exercise in reverse engineering to one of risk management, one consequence of which is to inject a little more realism about uncertainty into the policy narrative, while trusting markets to wrestle with the data flow and deliver two-way trading. The evolution is likely to be a long one - researchers are encouraged to keep focusing on developing a practical understanding of how the economy works, one that admits that rules around economic behaviour are not cast in stone, but are almost certainly subject to variation through time and events.
Abstract (Translated): 
Le présent article examine l’évolution que connaissent les banques centrales à la lumière de l’expérience récente et met l’accent sur l’intégration de l’incertitude dans le processus d’élaboration de la politique monétaire. L’incertitude à laquelle les banques centrales sont confrontées dans un contexte d’après-crise est plus profonde que celle faisant généralement l’objet d’analyses rigoureuses et ne se prête pas aussi facilement à la modélisation formelle. Dans la pratique, le décideur dépend des modèles macroéconomiques pour la mise au point d’un plan cohérent en matière de politique monétaire, et en raison de cette exigence de cohérence, l’incertitude fondamentale doit être explicitement prise en compte dans l’élaboration de cette politique. Ce faisant, la formulation de la politique ne repose plus sur un modèle purement technique, mais plutôt sur un processus de gestion des risques. C’est donc dire qu’il faut tenir compte de l’incertitude de façon un peu plus réaliste dans le message de la Banque, tout en se fiant aux marchés pour jongler avec les flux de données et s’ajuster dans les deux sens. L’évolution sera sûrement longue. On encourage les chercheurs à poursuivre leurs efforts pour en arriver à une compréhension pratique des rouages de l’économie, et ainsi reconnaître que les règles entourant les comportements économiques ne sont pas immuables, mais varient presque inévitablement au fil du temps ou des événements.
Subjects: 
Economic models
Financial stability
Monetary policy framework
Uncertainty and monetary policy
Modèles économiques
Stabilité financière
Cadre de la politique monétaire
Incertitude et politique monétaire
JEL: 
C
C5
C50
E
E3
E37
E5
E6
E61
Document Type: 
Working Paper
Appears in Collections:

Files in This Item:
File
Size
253.66 kB





Items in EconStor are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.